Éblouie par Le Grand Atelier du Midi

Après le mariage de C & J et une séance bronzette improvisée au bord de la piscine, nous prenions la direction d’Aix avec mes amis A & A-S. Direction Musée Granet pour le premier volet de l’expo du Grand Atelier du Midi. Puis le lendemain, après un détour à Avignon pour ses Papesses, je me rendis au Palais Longchamp à Marseille. La double exposition organisée dans le cadre de Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture a repris l’idée de Van Gogh d’une communauté d’artistes.

Van Gogh et sa communauté rêvée d’artistes
C’est la lecture de Madame Chrysanthème de Pierre Loti, inspiré du voyage de Loti au Japon, qui amène Van Gogh à imaginer une communauté d’artistes à Arles. L’idée de Van Gogh n’a jamais abouti : Gauguin a été le premier et dernier artiste de la “communauté” après le célèbre épisode de l’oreille coupée de Van Gogh. Pourtant, même si la communauté de Van Gogh n’a jamais vu le jour, le Midi a bel et bien été une source d’inspiration commune pour nombre d’artistes, certains de passage ; certains y sont restés. Des mini-ateliers du midi en quelque sorte, regroupés actuellement en deux expos phares. Signac a par exemple eu son mini atelier du midi, pointilliste, à St. Tropez. La superbe double exposition est organisée sur deux sites : de Cézanne à Matisse au Musée Granet à Aix-en-Provence et de Van Gogh à Bonnard au Palais Longchamp à Marseille.

Cézanne, le maître absolu
J’avais passé un long w-e à Aix avec M. BB il y a quelques années, un cadeau de Noël de ma part – qui était aussi l’occasion de voir tous les sites cézanniens ! Pour moi, Aix est indissociable de Cézanne. C’est tout naturellement donc, que l’expo d’Aix commence avec Cézanne. Cézanne, premier arrivé dans le Midi, a grandement influencé ses contemporains et générations d’artistes. L’expo emploie même le terme cézannisme. Que serait donc le cézannisme ? Voici mes principes du cézannisme :

1) La géométrie cézannienne : le maître d’Aix voyait des cônes, sphères et cylindres dans la nature et corps humains. Regardez ses baigneurs ou dans l’expo, le Nu debout, Collioure de Matisse.

2) La palette cézannienne est restreinte aux bleus, verts et ocres, parfois entourés de contours bleus – example : Modigliani peint Le Petit Paysan dans des tons de bleus cézanniens.

3) Les “hachures” cézanniennes, touches obliques et parallèles de peinture caractéristique de sa période de maturité, sont reprises par Dufy dans l’Usine à l’Estaque.

4) Le thème des baigneurs et baigneuses. Celles de Renoir sont toutes en volume, se dissociant de la géométrie de Cézanne mais fidèle au thème cher au maître d’Aix.

20130913-061840.jpg Amedeo Modigliani, The Little Peasant c.1918 (Tate)

Les artistes présents dans le midi s’auto-influençaient. Gauguin par Cézanne, Renoir par Monet, Friesz par la géométrie de Cézanne… Des différences subsistent (heureusement) : Renoir a une peinture mate et une certaine douceur alors que Monet est tout en lumière. Chez Bonnard, les contours disparaissent au profit des couleurs…

Les couleurs et la lumière du Midi
Beaucoup se sont essayés a la lumière du midi. On dirait même que certains styles de peinture sont seulement adaptés à la lumière du midi, comme le pointillisme. Certains artistes ont essayé puis sont passés à autre chose comme Miro, Masson et Picabia. Ils se sont frottés à la représentation des couleurs du midi. Mais quelles sont-elles ?

1) Jaune de Van Gogh, peintre du midi par excellence, repris par Bacon dans l’exposition

2) Rose comme le superbe Antibes de Monet (à admirer à la Courtauld Gallery pour mes amis londoniens)

3) Violet dans la magnifique Vue de Vintimille de Monet (Glasgow)

4) Un soleil blanc irradiant comme dans La Terrasse, l’Estaque de Marquet ou le Moment de transition de Dali

5) Seuls les surréalistes ont représenté un Midi sombre.

20130913-062433.jpg
L’exposition a bénéficié de prêts de grands musées, le Musée d’Orsay bien sûr, mais aussi quelques tableaux de la Tate de Londres, l’Ermitage de St. Petersburg et le MFA de Boston. Beaucoup de chefs d’œuvre et quelques tableaux inédits, même pour les “jet setters des musées” (expression de mon amie N. me qualifiant !), tels que le Village Méditerranéen de Picasso. Ce dernier ressemble à un tableau de Paul Klee, pour citer mon ami A., avec ses carrés de couleurs sur fond chromatique du portrait de Lee Miller. Autre rares merveilles : Vue de Vintimille de Monet de Glasgow, un joli Pêcheur Attablé du musée Picasso à Antibes; La Pêche au Thon de Dali; et des peintures abstraites de Nicolas de Staël, etc. Le Grand Atelier du Midi est au Palais Longchamp et au musée Granet jusqu’au 13 octobre 2013.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s