MuCEM : en gris et bleu

De passage dans les environs d’Aix-en-Provence pour le mariage de mes amis C&J, j’ai fait un détour par le MuCEM, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille. Après un vol matinal de Londres, me voici devant le MuCEM, musée qui a ouvert ses portes le 7 juin 2013. Je n’aime généralement que les musées d’art mais j’ai fait une exception pour le MuCEM ; je l’avoue plus pour son architecture que pour l’attrait de ses collections. Pourtant, l’exposition temporaire Noir et Bleu a attiré mon œil.

L’enceinte du MuCEM a été conçue par l’architecte français Rudy Ricciotti. Connu pour le Département des Arts de l’Islam du Louvre, il avait déjà conçu un musée face à la mer : le musée Cocteau à Menton, que j’avais visité avec M. BB et ses parents en 2012. En voyant les premières photos du MuCEM dans la presse spécialisée, j’avais reconnu la patte de Ricciotti dans la maitrise du béton ajouré. Le MuCEM est une prouesse architecturale, en particulier son écrin en dentelle qui en fait oublier qu’il est de béton.

20130909-103223.jpg
Ma visite de la collection permanente s’est réduite à une salle concernant l’agriculture des civilisations méditerranéennes. Elle ne m’a pas passionnée car j’étais plus attirée par les rampes latérales du musée avec vue sur la mer.

20130909-103345.jpg En revanche, j’ai beaucoup apprécié l’expo temporaire Noir et Bleu. Je m’attendais naïvement à une exposition d’art représentant la méditerranée en… noir et bleu. Le premier tableau de l’exposition de Miro me donnait raison. Puis j’ai réalisé que le titre de l’exposition était une métaphore pour décrire l’envers et l’endroit de la réalité de la Méditerranée, dont la conquête de l’Égypte par Bonaparte (1798-1801), celle d’Alger (1830-47), Beyrouth devenue ville fantôme après la guerre du Liban (1975-1991)et la Palestine imaginée par l’artiste Larissa Sansour.

20130909-110213.jpg

20130909-110221.jpg
Une Méditerranée sombre, voire inquiète, est également représentée dans la sculpture d’Aristide Maillol qui représente la Méditerranée en un nu féminin au visage renfermé ; tandis que l’artiste contemporain, représentant de l’Arte Povera, Michaelangelo Pistoletto offre une vision plus optimiste dans sa table miroir aux chaises diverses à l’image d’une Méditerranée multiple. L’expo temporaire Noir et Bleu est présentée jusqu’au 6 janvier 2014.

20130909-105417.jpg

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s