Pour un jour de pluie à Menton

Continuant notre séjour sur la Côte d’Azur, nous nous sommes arrêtés au musée Jean Cocteau, par un jour pluvieux. Le musée Cocteau est posé face a la mer dans un bâtiment moderne conçu par l’architecte français Rudy Ricciotti (aussi connu pour le Département des Arts de l’Islam du Louvre), sur deux étages avec les lieux d’exposition au même niveau que la ville et au sous-sol.

Cocteau n’est pas un artiste facile à aborder – je l’avais constaté lors de la rétrospective très complète qui lui était dédiée à Beaubourg en 2003. Son oeuvre est éclectique : Cocteau est tour à tour poète, écrivain, cinéaste, peintre, parfois sous l’emprise de l’opium…

L’exposition permanente de Menton débute par sa fascination pour Sarah Bernhart, actrice en vue de l’époque. À souligner, les Eugènes, petits bonhommes grotesques nés de l’imagination de Cocteau (http://museecocteaumenton.fr/fr/page/2-limposteur#) ; l’Autoportrait sans visage de Cocteau aux influences cubistes ; le portrait de Cocteau au crayon par Modigliani, une des oeuvres témoins de la rencontre de Cocteau avec les artistes de Montparnasse ; le superbe portrait de Picasso par Cocteau esquissé en quelques lignes ; une peinture par Cocteau de Mme Favini, personnage fictionnel, caricature de la bourgeoisie italienne, par laquelle on devine l’Influence de Picasso et une tapisserie représentant Judith et Holopherne, avec Judith telle une momie. Enfin, des photos de tournage et extraits de film dont la Belle et la Bête, ainsi qu’une exposition temporaire complètent la collection.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s